acoustic precision diffusion sarl
     91 Bis rue d'Andorre
     31120 PINSAGUEL FRANCE

     TEL : +335 61 750 664
     Fax : +335 61 735 882
     acoustic-precision@wanadoo.fr

     RCS TOULOUSE 97 B 1485
     SIRET 413 291 295 00017

Lyra, Co

Un chef d’œuvre d’artisan
Les cellules phonolectrices à bobines mobiles Lyra sont conçues et fabriquées au Japon par Scan-Tech à Tokyo.

L’objectif est de reproduire le plus fidèlement possible le contenu du sillon, sans aucune « signature sonore » de la cellule elle-même : ni fausse chaleur ni « douceur » systématique …

Chaque modèle est conçu par Jonathan Carr et construit entièrement à la main par Yoshinori Mishima.

Le prix d’une cellule LYRA  ne reflète pas uniquement le coût des composants utilisés. En fait, le coût provient aussi de l’assemblage que très peu de gens peuvent faire avec la précision et la fiabilité de Mishima. En effet, Mishima construit les modèles les plus chers totalement seul à partir de zéro.

Même s’il a formé au cours de ces dernières années une jeune et très talentueuse collaboratrice, elle ne peut que participer à la construction de sous-ensembles de certaines cellules.  Il fait lui-même l’assemblage final de chaque cellule à la main et à  l’oreille, en utilisant notamment un disque de chœurs et un casque spécial Stax  avec un diaphragme extrêmement mince.

On ne peut pas vraiment expliquer ce qu’il se passe, c’est à chaque fois un peu un miracle, et,  comme pour toute œuvre d’art, le prix est relatif par rapport à la valeur de l’objet produit.

Naturel et musicalité
Chaque cellule Lyra emploie un stylet de profil « Ogura PA Line Contact » à très faible masse.

Le diamant, de taille volontairement réduite, est méticuleusement taillé et poli. Il favorise la lisibilité avec une grande résolution des moindres détails et l’usure minimale du sillon. Grâce au profil retenu, qui assure un excellent contact du diamant avec les parois du sillon, la lecture est peu perturbée par un défaut local (rayure, poussière, etc.). De plus, le diamant pénètre dans le sillon à une profondeur non normalement atteinte – ou endommagée – par d’autres pointes de lecture. Le résultat est moins de bruit de fonds et une reproduction exceptionnelle des disques joués, même usagés.

Innovation, Qualité et Fiabilité
Lyra  crée et produit des cellules à bobine mobile depuis 1985. Les matériaux  high-tech utilisés (titane, rhodium, aluminium, …) évoluent au fil des générations de cellules avec le souci permanent de la meilleure solution technique au service d’une approche d’avant-garde.

La SKALA développe les concepts classiques chez Lyra : recherche de la plus grande rigidité possible, équipage mobile léger, construction favorisant l’évacuation des micros vibrations parasites. La sélection des matériaux, la conception du corps de la cellule, et l’assemblage du stylet et du porte stylet sont repensés en profondeur. C’est la cellule la plus naturelle, avec le bruit de fond le plus réduit, jamais produite par Lyra.

En 2010, la DELOS inaugure un nouveau système d’amortissement pré-orienté qui est appelé à être développé sur d’autres modèles de la gamme mais le choix a été fait de démontrer en priorité l’apport de cette nouveauté sur un modèle d’entrée de gamme. La résolution à bas niveau, la plage dynamique et les transitoires, la sensation de matière et de naturel sont particulièrement remarquables. Le progrès réalisé n’est pas subtil !

Pourquoi une cellule MONO ?
Beaucoup de grande musique est disponible seulement en enregistrement monaural, et ces exécutions exceptionnelles méritent une reproduction la plus fidèle possible. En fait, la plupart des systèmes de gravure utilisés à l’époque pour réaliser les 33 tours monauraux étaient capables d’une réponse en fréquence plus large et d’une plus grande gamme dynamique que les systèmes stéréo. C’est pourquoi, ces enregistrements en monaural bénéficient souvent davantage des techniques de reproduction de qualité que les 33 tours stéréo.

Sur les disques mono, l’axe vertical du sillon ne contient aucune information musicale, mais  uniquement les dommages éventuels du sillon dus aux lectures antérieures et des salissures. Les cellules Lyra mono à bobines mobiles de basse impédance ont donc été conçues pour être complètement insensibles à l’axe vertical, ce qui améliore considérablement le rapport signal/bruit tout en améliorant la lisibilité.

De conception semblable aux cellules stéréo LYRA, les modèles mono DORIAN, DELOS et TITAN ont également une construction sans pièce polaire et conçue pour allier une rigidité optimum à l’insensibilité aux vibrations externes. Cependant, la géométrie de la structure interne des cellules Lyra mono est spécialement adaptée aux besoins de la lecture monaurale et les bobines ne génèrent un signal que lorsqu’il y a un mouvement horizontal de l’ensemble pointe-cantilever pendant la lecture du disque.